LIVRAISON GRATUITE EN SUISSE/ 19 CHF POUR L’EUROPE

UNE MARQUE SUISSE DE VÊTEMENTS ETHIQUES ET ECOLOGIQUES

UNE MARQUE SUISSE DE VÊTEMENTS ETHIQUES ET ECOLOGIQUES

Les nouveaux tissus écologiques et éthiques dans l’industrie textile

Pourquoi les textiles bio représentent la meilleure alternative

Vous avez sans doute déjà entendu dire que la fast-fashion est une industrie très polluante, et cette affirmation n’est pas sans fondement. En effet, la confection, la distribution ainsi que le transport des produits de la fast-fashion génèrent une énorme masse de gaz à effet de serre.

Ceci est principalement dû aux fibres synthétiques utilisées pour fabriquer les vêtements, les plus répandues étant le nylon, le polyester et l’acrylique. Celles-ci étant issues de combustibles fossiles, leur production nécessite des niveaux élevés d’énergie, qui se traduisent ensuite par une forte pollution.Selon les statistiques, le secteur du textile est responsable de 10 % des émissions de CO2, contre 5 % seulement pour le transport aérien et maritime.

Outre l’aspect écologique, la fast fashion soulève également des préoccupations éthiques. Pour produire en masse un grand nombre de vêtements, de multiples marques négligent l’aspect humain. La main-d’œuvre est forcée de travailler dans des conditions dangereuses, avec des horaires pénibles et des salaires insuffisants. Statistiquement parlant, 93 % des marques ne versent pas à leurs travailleurs un salaire décent.

C’est à ce moment que la mode durable entre en jeu : elle est bénéfique à la fois sur le plan écologique et éthique ! Qu’il s’agisse de fibres recyclées, de fibres végétales, de fibres animales ou de fibres semi-synthétiques, toutes ces solutions plus naturelles nous épargnent des ressources considérables. Effectivement, ces dernières nécessitent peu d’eau et d’énergie, sont biodégradables, permettent de réduire les déchets grâce au recyclage et, pour couronner le tout, elles présentent un impact environnemental faible.

En outre, les labels éthiques ont recours à des produits issus du commerce équitable, ce qui garantit à la main-d’œuvre une bonne rémunération. De plus, aucun colorant toxique nuisible à la santé des travailleurs n’est utilisé pour teindre les vêtements. Au lieu de cela, des teintures naturelles ou recyclées sont employées, et dans bien des cas, aucune teinture du tout !

Zoom sur les différentes alternatives écologiques

  • Cuir de cactus

Innovation tout à fait récente, le cuir de cactus est une alternative végane au cuir traditionnel. Comme son nom l’indique, ce cuir est fabriqué à partir de feuilles de cactus et offre de nombreux avantages! En plus d’être une plante abondante, le cactus nécessite peu d’eau et de pesticides, permettant ainsi d‘économiser les ressources. Ainsi, la culture du cactus ne dépend pas des systèmes d’irrigation, elle se nourrit plutôt de l’eau de pluie occasionnelle. De plus, le cuir de cactus est facile à manipuler grâce à son élasticité. Il est également adaptable et respirant, très semblable au cuir animal.

  • Cuir d’ananas

Le cuir d’ananas, ou Pinatex, est un cuir végétal fabriqué à partir de feuilles d’ananas. Ce matériau permet de réduire les déchets en transformant les fibres végétales résiduelles de l’ananas en cuir. Produit sans pesticides ni engrais toxiques, ce cuir naturel allie à la fois souplesse et flexibilité. Il est également entièrement biodégradable et vegan! Une faible empreinte carbone, aucune atteinte aux animaux, que demander de plus ?

  • Cuir d’eucalyptus

Naturel et durable, le cuir d’eucalyptus est un textile fabriqué à partir de feuilles d’eucalyptus. Plante robuste et à croissance rapide, l’eucalyptus est l’une des meilleures alternatives au cuir animal. Qui plus est, la culture de l’eucalyptus nécessite peu d’eau et d’énergie, ce qui en fait une activité très écologique. L’eucalyptus est aussi constitué de fibres résistantes à la fois respirantes et biodégradables.

  • Cuir d’hévéa

Également connu sous le nom de tissu de la forêt, le cuir d’hévéa est fabriqué à partir de la sève d’hévéa, autrement dit du latex. Ce tissu est réalisé à partir de toiles de coton ou de jute, sur lesquelles on verse du lait d’hévéa. Afin d’obtenir différentes couleurs, le lait peut ensuite être teinté à l’aide de colorants végétaux, de sorte que le produit final ne présente aucune substance toxique! Le cuir d’hévéa est connu pour sa grande souplesse, son confort et sa durabilité. Il est couramment utilisé pour confectionner des sacs en cuir tout aussi doux que ceux en cuir animal !

  • Liège

Produit 100% naturel, le liège n’est pas seulement utilisé pour les bouchons mais aussi pour les accessoires, sacs et porte-clés! Alternative idéale au cuir animal, le liège possède des propriétés remarquables qui le rendent facile à travailler : il est léger, imperméable et résistant. En outre, il est écologique et éthique, dans la mesure où il s’agit d’un matériau biodégradable et recyclable, qui ne porte pas atteinte à la faune et la flore.

Textile inédit : le cuir de champignon

Ce cuir vegan, composé à 100% de champignons, est une découverte assez récente. En plus d’être respectueux de l’environnement, ce type de cuir est très polyvalent et offre des designs textiles originaux !

Il faut aussi savoir que les cultures de champignons sont bien plus abondantes que celles des animaux. Le champignon est en effet connu pour sa croissance incroyablement rapide, poussant de quelques centimètres chaque jour. Un autre atout est qu’il est totalement sans cruauté : aucun animal n’est maltraité lors de la production du cuir de champignon.

En résumé : biodégradable, respectueux de la nature et durable.

Les algues : une excellente variante du tissu classique

Autre révolution dans le monde de la mode, le textile à base d’algues : le SeaCell ™. Celui-ci est fabriqué à partir d’une combinaison d’algues et de cellulose, selon le procédé Lyocell.

Pour obtenir ce textile, on procède à un broyage des algues séchées et on les incorpore ensuite dans la fibre de cellulose, dont on tire alors des textiles destinés à de multiples usages.

Par ailleurs, Seacell est une fibre très avantageuse car elle ne retient pas l’humidité, est infroissable et possède des propriétés anti-inflammatoires. Cela en fait le matériau parfait pour les vêtements de sport et les sous-vêtements !

Saviez-vous que des chercheurs ont mis au point un tissu fait à partir d’algues vivantes. D’ailleurs, une petite collection à partir de ce tissu a été produite dans le cadre de la fashion week de Paris.

D’un point de vue écologique, les algues sont incroyablement salutaires. C’est d’ailleurs pour cette raison que la production des micro-algues prend aujourd’hui toute son ampleur : ces dernières ont la capacité d’absorber le CO2 et de le convertir en oxygène. Une façon intelligente de dépolluer nos villes.

La fourrure bio : une exclusivité ecoresponsable

La vraie fourrure étant synonyme de la cruauté animale, d’autres solutions existent pour rester à la mode, notamment la fausse fourrure !

Fabriquée à partir de plastique recyclé, de maïs ou même de chanvre, elle se décline en tous les motifs et couleurs, sans pour autant mettre en péril les animaux.

Dans le même ordre d’idée, la célèbre marque Ecopel a su concevoir une fourrure bio semi-synthétique, connue sous le nom de Koba. Celle-ci est fabriquée à partir d’un mélange de maïs et de polyester recyclé, ce qui la rend à la fois écologique et éthique !

Ce qu’il faut retenir

Avec la crise écologique actuelle, il est plus que jamais nécessaire de faire le choix ecoresponsable en matière de mode.

Avec un nombre croissant de marques se convertissant à la mode durable, on dispose d’un large choix de vêtements, de chaussures et d’accessoires !

Cela dit, il faut savoir faire la différence entre la vraie durabilité et le green washing.

Restez en phase avec les tendances tout en réduisant votre impact environnemental en privilégiant les produits équitables et éthiques !

Un commentaire sur “Les nouveaux tissus écologiques et éthiques dans l’industrie textile

  1. Vauthey Martine says:

    Coucou ma chère Lauriane ,
    Bravo pour ton site…..c’est très intéressant et complet…..et là je pense aux possibilités d’étude avec mes chers 10 èmes Ocom….
    Bonne suite toi ….
    Gros bisou
    Martine ” en vacances”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *